CR réunion

CR de la réunion du 3 mai sur PLM

CR de la réunion du 3 mai sur PLM

 

Compte rendu de la réunion du 3 mai à la maison de la musique

Lancement de la concertation menée par la métropole et la mairie sur le devenir de la parcelle PLM

 Ce mardi 3 mai la salle de concert de la maison de la musique était comble (plus de 200 personnes). Les gradins et quelques chaises supplémentaires n’ont pas suffi, nombre d’auditeurs ont écouté debout lors des deux heures de présentation et d’expression: démarche citoyenne entendue et suivie.

Reunion PLM

Cette première séance publique avait pour objet :

- de présenter les acteurs du projet

- d’informer sur les étapes et le planning de la concertation

- d’offrir une première séance d’échange avec les habitants

Présentation des acteurs du projet

 Mr Guiguet, maire de Meylan

Mr Y. Ollivier, vice président métropolitain

Un représentant de Codevim (compagnie de développement immobilier), nouvel acquéreur et aménageur

Mr Denis Bouvier architecte de Groupe6, le cabinet associé au projet

Mr Minard, investit avec Groupe 6 dans la mise en œuvre de ce projet

Mr Locatelli, de New Deal, chargé de la communication pour la mairie

 Les différents interlocuteurs nous ont présenté, avec diaporama, les grandes lignes des étapes passées lors de la transaction et envisagées actuellement.

Le projet, initialisé par la vente discrète du terrain de privé à privé (Schneider à Codevim), est actuellement suivi par la mairie et également par la métropole suite au transfert de compétence en matière d’urbanisme.

Ce transfert sera effectif avec le PLUi (Plan Local d’Urbanisme intercommunal), remplaçant les PLU à l’horizon 2019, la mairie restant acteur en cette période de transition, en partenariat avec la métropole jouant un rôle de superviseur sur les projets encours.

C’est grâce à ce changement de prise en charge des compétences qu’une concertation a lieu au sujet de la parcelle PLM, et que nous pouvions ce jour là écouter et questionner les acteurs du projet.

La métro collecte également actuellement les données d’une concertation publique intercommunale en ligne (CARTICIPE) pour l’élaboration du PLUi.

A ce jour seules des études de faisabilité ont été réalisées sur PLM.

Il a été expliqué que selon la configuration du site sur la carte des zones inondables, seul le nord contre l’avenue de Verdun serait constructible pour de l’habitat. (Environ 500 logements prévus). Il est question d’un “éco-quartier”.

Au sud de la parcelle, (en zone inondable 3, inconstructible, pas d’autorisation d’augmenter les constructions actuelles au sol),  un projet de secteur économique est prévu.

La parcelle étant actuellement classée en zone économique, le PLU devra être modifié pour la construction de ces logements.

 

Etapes de la phase de concertation

vendredi 20 mai : visite sur site

jeudi 26 mai : premier atelier

jeudi 23 juin : deuxième visite sur site

jeudi 30 juin : deuxième atelier

mercredi 21 septembre : troisième atelier

jeudi 20 octobre : dernier atelier

 

Echange avec les Habitants

De nombreuses interventions des habitants présents ont permis d’aborder diverses problématiques comme :

 

-         Qui va signer ? C’est la mairie qui va signer le projet.

–         La commune n’a pas souhaité préempter. Le prix du terrain à vocation économique est beaucoup moins cher que le terrain destiné à l’habitat. La  plus-value générée par l’évolution de l’utilisation de la parcelle devrait être assortie d’investissements d’intérêt général, il serait important que les pouvoirs publics soient vigilants sur ce point.

 

–         La vente de ce terrain n’a donnée lieu à aucune information par la commune, elle s’est faite dans le secret.

 

–         La métro va concerter sur la mobilité (possibilité de faire passer les transports dans la parcelle) et sur l’intérêt et la pertinence de garder cette parcelle en zone économique ou dans quelle proportion.

 

–         L’opportunité de tracer une piste piétonne droite et un itinéraire cyclable (projet futur tracé Meylan-Fontaine)  qui passent par le site, ainsi que de faire passer la ligne C1 avec un trajet plus direct.

 

–         Le souhait d’une nouvelle réflexion globale sur le quartier et ses équipements publics puisque de nombreux projets non prévus dans le projet de ville éclosent en parallèle dans un même périmètre (PLM, crèche, nouvelles constructions aux Buclos, site de la faculté de pharmacie…).

 

–         Le site PLM est central et à gérer avec attention parce que l’enjeu est important pour la commune.

 

–         Les espaces boisés classés, bien identifiés au POS, ont en grande partie disparu dans le PLU de 2012. Des haies contiennent des arbres de plus de 10 mètres. Il serait souhaitable de protéger  le patrimoine des arbres de Meylan, mis à mal actuellement. Seul le zonage EBC (Espaces Boisés Classés) peut les protéger. Un recensement citoyen et des mesures protectrices sont actuellement nécessaires.

Un reclassement en EBc des zones à protéger est-il envisageable lors de la modification du PLU pour le zonage de la parcelle PLM (zone économique transformée en zone à habitat) ?

Réponse de la mairie: la modification du PLU et d’éventuelles mesures de protection ne concerneront que la parcelle de PLM.

 

–         Remerciement à la métro pour cette possibilité de se renseigner et de concerter. La globalité de l’étude est souhaitable, avec un traitement d’ensemble. C’est l’occasion de reconstruire de manière réfléchie selon le savoir faire meylanais qui a disparu. On ne construisait pas en bord de rue, mais à l’abri de haies. Le sujet n’est pas la densification mais la façon d’urbaniser, pas en dents creuses comme c’est fait ces derniers temps, mais en gardant les espaces verts. Souhaitons que cette opération privée contribue à servir l’intérêt général.

Réponse: le PLUI aura vocation à considérer les choses en ce sens, en 2018/2019.

 

–         Témoignage de l’élaboration du quartier des Béalières en concertation, éco-quartier avant l’heure.

Un éco-quartier est tout un travail de réflexion en profondeur, qui a du sens. Il faut faire attention à la densification. Il faut réfléchir à toutes les données d’intégration des espaces verts, des problèmes liés à l’eau, avec aussi la nappe phréatique qui remonte.

 

–         Buclos- Grand-Pré: quartier où il fait bon vivre, ZAC avec une densité de 50/60 logements à l’hectare et une trame verte qui se développe. Les changements vont impacter le quartier.

Des interrogations de l’union de quartier (650 adhérents) concernant les nouveaux programmes dans la périphérie, 700 à 800 logements, plus les 90 de la parcelle de l’ancienne crèche: densité d’environ 140 logements à l’hectare, les bâtiments sont très proches. Comment conserver une certaine qualité de vie?

Du soucis sur les programmes actuels… Comme l’Odyssée,  les nuisances sonores atteignent 75 décibels. La circulation pose déjà problème avenue du Vercors. 105 logements à l’hectare prévus sur la parcelle PLM. Le projet de ville, dont le cœur évolue à toute vitesse, est à remettre à plat rapidement, des simulations volumétriques à fournir au plus vite pour se rendre compte de la densité sur la partie nord de PLM. Il faudra prévoir des équipements et un cadre de vie qui soient ouverts au nouveau quartier des sources, autrement les habitants vont débarquer dans les propriétés privées alentour.

 

–         Réponse du maire quant au nombre de logements sociaux du programme PLM: 30°/° de logements sociaux, 11°/° d’accession sociale à la propriété sont envisagés. Il espère avec ce projet contribuer à renouer avec d’anciens projets meylanais qui ont été une réussite. Il a exprimé son ambition d’être utile lors son mandat.

 

–         L’élue à l’urbanisme: on a eu l’espoir que Schneider pérennise son installation à Meylan, puis le déménagement a été décidé. D’ici 2017, beaucoup de locaux sont à ré attribuer aussi sur la ZIRST après ce départ.

Le passage de transport en commun à travers la parcelle est une très bonne idée.

 

–         Question de l’accueil scolaire prévu pour les enfants des 700 à 800 logements prévus sur le quartier, que penser du besoin de l’école des Buclos… Mr le maire répond qu’une étude est demandée à l’AURG (organisme d’études en matière d’aménagement et d’urbanisme de Grenoble).

 

La réunion est levée après deux heures d’échanges. La prochaine étape sera une visite guidée sur le site de PLM.

Le collectif Buclos

 

 

 

 

 

Mots-clefs :

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Jardinoptimiste |
Parisagricole |
école Jules Michelet |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amicaleceyrat
| L'Europe dans les Alpe...
| Asldgp91