Information

Lettre ouverte aux élus de Meylan

Lettre ouverte aux élus de Meylan

Une lettre ouverte a été envoyée le 25 octobre 2016 à l’ensemble des élus de la commune de Meylan.

Télécharger la lettre au format pdf.

 

 

 

 

Objet : Devenir de la parcelle de la crèche des Buclos

Madame, Monsieur,

Nous nous adressons à vous dans cette période troublée que connaît notre commune : des choix municipaux ont été faits, qui vont indéniablement dégrader le cadre de vie des habitants de Meylan sud.

Le PLU actuel laisse les promoteurs libres de dénaturer l’environnement et de rompre l’équilibre urbain construit patiemment par les municipalités précédentes, toutes tendances confondues. Allez voir sur place le résultat des programmes de l’Odyssée ou des Sources 2 !

Pourquoi nos élus ont-ils sacrifié la moitié des EBC définis par le PLU 2006 (annulé par la suite) lors de l’élaboration du PLU 2012 ? Cet abandon a touché principalement les quartiers sud de Meylan. Rappelons que, lors de l’enquête publique pour le PLU 2012, Madame le Commissaire Enquêteur avait écrit : « les EBC représentaient 95,2 ha dans le PLU précédent annulé. Dans le projet actuel, ils ne représentent que 47,5 ha. Cette diminution a été relevée par de nombreux Meylanais et par la METRO qui la regrettent ».

Pourquoi encore la Municipalité vend-elle de nombreuses parcelles communales, accélérant et aggravant la « bétonisation » de la ville ? Comme le programme du Taillefer dont les chênes classés sont condamnés, de fait, par le projet de la société Gilles Trignat Résidences…
… Ou le projet de vente de la parcelle de la crèche des Buclos à Grenoble Habitat pour construire 90 logements sur une parcelle de 6500 m2, soit une densité de 150 logements à l’hectare dans un quartier déjà saturé, où il n’y a pas d’autre espace vert accessible pour toutes
les construction du chemin des Sources ».Depuis le mois de novembre 2015, nous contestons publiquement et loyalement cette vente dont le seul but est de permettre le financement du projet de réaffectation de l’ancienne école des Buclos en crèche centrale, projet dont la pertinence n’a été soumise à aucun réel débat démocratique.

L’ancienne école des Buclos risque de faire cruellement défaut d’ici quelques années lorsque la population de Meylan aura retrouvé son niveau des années 1990, période à laquelle la ville comptait deux écoles supplémentaires (Bérivière et Buclos). Pourquoi aucune concertation n’a-t-elle été faite sur l’organisation territoriale des équipements publics : crèches, écoles, logements pour personnes âgées, dans la perspective de la densification du quartier ? Pourquoi le Projet de Ville se fait tant attendre, alors que, programme immobilier après programme immobilier, le cadre de vie des Meylanais est menacé ?

Avez-vous oublié que votre élection n’est certainement pas étrangère à vos proclamations de campagne contre la bétonisation promise de notre territoire communal ? Accepterez-vous que le cœur de ville soit réduit à une rue bordée d’immeubles contigus soumis aux nuisances d’une circulation de transit qui ne cesse pas de croître ?

Sur le dossier de la crèche des Buclos, nous avons saisi la main tendue par Monsieur le Maire pour nous concerter sur un scénario alternatif. Mais la demande, formulée par plus de 900 Meylanais de toutes sensibilités, est claire et cela quel que soit l’usage futur du
bâtiment :
– ne pas vendre la parcelle ;
– préserver les espaces verts ;
- ne pas rajouter plus d’un étage au bâtiment existant (au cas où il serait nécessaire de l’agrandir) ;
– ne pas aggraver le risque d’inondation.

Nous avons la certitude de défendre l’intérêt général des habitants de Meylan qu’il est trop facile d’opposer à d’autres intérêts dictés par des arguments démographiques ou autres. C’est pour cela que nous demandons l’abandon pur et simple de cette vente.

Quelques-uns d’entre vous ont entendu les habitants exprimer ce refus unanime en réunion publique. Il est temps d’entendre la voix de la raison et d’éviter à notre ville une situation de tension supplémentaire qui ne pourrait être que préjudiciable à notre volonté commune d’une « ambition partagée » de qualité de vie dans toutes ses acceptations.

Pensez-y ! Faites bouger les lignes ! Les habitants comptent sur vous !

Veuillez agréer, l’expression de toute notre considération pour votre mandat et votre mission d’élus du peuple, respectueux de démocratie communale.

 

Le président du Collectif Buclos, Mathieu Collet
Le Président de l’Union de Quartiers Buclos-Grand Pré, Patrice Vincent

 

Une réponse à “Lettre ouverte aux élus de Meylan”

  1. Le 26 novembre 2016 à 18 h 00 min BORNARD a répondu avec... #

    1- NON à la vente de la parcelle 61 à Grenoble Habitat pour construire des immeubles.
    2- OUI à la conservation de la Crèche des Buclos sur place avec rénovation si nécessaire. C’est un équipement public qui satisfait à la fois les usagers et le personnel .
    3- Oui à la conservation et a la préservation des espaces verts entourant la crèche

Ajouter votre réponse

Jardinoptimiste |
Parisagricole |
école Jules Michelet |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amicaleceyrat
| L'Europe dans les Alpe...
| Asldgp91